CÔTÉ LOISIRS NEWS

Les dameuses tourneront à l'hydrogène d'ici 2037...

Les dameuses tourneront à l'hydrogène d'ici 2037...
Les dameuses tourneront à l'hydrogène d'ici 2037...

L'hydrogène est au coeur de l'actualité avec un plan gouvernemental de 7 milliards d'euros pour utiliser l'hydrogène dans les processus industriels et les transports et donc réduire sa production de dioxyde de carbone de 6 millions de tonnes d'ici 2030.

L'hydrogène va clairement répondre aux enjeux essentiels de la transition énergétique, en décarbonant d'une part le secteur des transports et en palliant la variabilité de la production de certaines énergies renouvelables. Il est actuellement issu à 95% du gaz naturel mais il peut aussi être produit à partir d'eau et d'électricité.

Actuellement le lobby du ski travaille avec la commission française des énergies alternatives et de l'énergie atomique et les principaux fournisseurs de machines de préparation des pistes dont l'allemand Kaessbohrer Gelaendefahrzeug AG, pour commercialiser la première dameuse à hydrogène à l'horizon 2025.

Mais pour cela, des sites de production et des systèmes de distribution d’hydrogène vert (qui serviront aussi aux transports) doivent être développés dans les vallées avec le soutien des élus des territoires de montagne. D'ici 2023, tous les domaines skiables vont se doter d’un bilan carbone et en mesurer les progrès.

Aujourd'hui les dameuses équipées de moteurs diesel produisent 95% du carbone émis par les stations de ski françaises; les 5% restants étant émis par le fonctionnement des remontées mécaniques et les équipements d'enneigement. Ces engins sont remplacés généralement toutes les cinq saisons dans les plus grandes stations de ski françaises, et tous les dix ans pour les plus petites stations. Ainsi, l'ensemble du parc français de dameuses pourrait passer à l'hydrogène sur une décennie, après une période de tests. Une station comme la Plagne qui est la plus fréquentée, possède une trentaine de dameuses pour entretenir ses 225 kilomètres de pistes!

Les stations de ski françaises accueillent dix millions de visiteurs chaque hiver et doivent se montrer comme de bons élèves en respectant au mieux l'environnement. L’économie globale des sports d’hiver représente environ 10 milliards d’euros, soit 5 à 10% de l’industrie touristique française. Les stations d'hiver françaises génèrent un chiffre d'affaires annuel d'environ 1,5 milliard d'euros.

Un plan national pour l’hydrogène en France
La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte a fixé comme objectif d’atteindre en 2030 un taux de 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie et de 40 % d’énergies renouvelables dans la production d’électricité. L’hydrogène constitue un levier intéressant pour l’atteinte de ces objectifs.
Le 1er juin 2018, le gouvernement a donc lancé un plan Hydrogène. L’objectif est d’atteindre 10 % d’hydrogène produit à base de sources renouvelables à l’horizon 2023. Le projet de loi (Programmation pluriannuelle de l'énergie - PPE) paru en janvier 2019 a repris cet objectif. Dès 2019, 100 M€ seront dédiés aux développements de technologies de production et de transport dans les territoires.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article