CÔTÉ LOISIRS NEWS

Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante

Luca De Meo, Président du Groupe Renault, avait annoncé en début d'année une petite révolution pour la marque. Il parlait précisément du tout nouveau SUV coupé ARKANA, un modèle très attendu du segment C qui doit permettre au constructeur de relancer ses ventes et de sortir de la crise. 

Une première! L'ARKANA est la grande nouveauté pour le marché français et européen mais pas tout à fait. Le modèle a été lancé en Russie en 2019, conçu sur la plateforme du Dacia Duster. Pour notre marché, il est conçu sur la plateforme CMF.B de Clio et de Captur, fabriqué en Corée du Sud, dans l'usine que Renault possède avec Samsung Motors.

Avec ce SUV coupé au tarif attractif, Renault souhaite se faire une place sur le marché des Premium en séduisant une nouvelle clientèle et c'est tout à fait possible, voici pourquoi.

 

Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante

Nous avons testé l'ARKANA TCe 140 EDC dans le Val de Loire, empruntant l'autoroute et les routes départementales pour nous rendre dans les villages d'histoire et les châteaux de renom, un choix de destination bien pensé pour ce SUV coupé au look à la fois sportif et élégant.

L'ARKANA est le premier SUV Coupé généraliste qui associe un profil sportif au confort d'une berline familiale. Au premier coup d'oeil, le modèle se caractérise par une ligne de toit plongeante, une garde au sol haute et un esprit quelque peu baroudeur avec les protections au niveau des passages de roues et des boucliers. C'est ce qu'on retrouve sur les modèles premium allemands tels que BMW X4, Audi Q3 Crossback ou encore Mercedes GLC coupé. La face avant d'ARKANA reprend les traits de Captur avec une calandre identique  réhaussée de blocs optiques profilés soulignés de LED. Comparé aux dimensions de Captur, ARKANA est plus longue de 34 cm (8cm de plus que Kadjar aussi), une différence qui profite à l'espace alloué aux passagers à l'arrière et au coffre. Celui-ci est l'un des plus grands de sa catégorie : 513 litres avec un double plancher modulable et 1296 litres lorsque la banquette arrière est rabattue. Un vrai bon point.

Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante

Prenons place à l'intérieur...
On retrouve une planche de bord (similaire à celle de Captur) habillée de plastiques souples de qualité et de plaquages imitation carbone soulignés d'inserts rouge. Au centre, un grand écran vertical de 9,2 pouces qui intègre la connectivité dont le GPS à commande vocale. Même belle qualité de matériaux au niveau des portières avec des inserts en cuir agrémentés d'élégantes surpiqûres rouge. Dans la version RS Line, la sellerie tout cuir offre un très bon confort. Pour plus de luminosité dans l'habitacle (le toit est noir...), optez pour le toit ouvrant (en option à 900 €).

Si bon nombre de SUV coupés privilégient l'esthétisme au confort des passagers à l'arrière, sur ce point Renault défie la concurrence avec une inclinaison astucieuse de la banquette qui permet de faire voyager assez confortablement à l'arrière trois adultes de grande taille.

Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante
Essai RENAULT ARKANA, un SUV coupé à l'allure sportive et élégante

En route maintenant pour apprécier les performances du tout nouveau SUV Coupé ARKANA.
Sous le capot, on trouve le quatre cylindres 1.3 TCe de 140ch (il équipe déjà plusieurs modèles dont Mégane) mais en version micro-hybridée, un bloc associé à une batterie de 12 volts (placée sous le siège passager) et couplé à une boite EDC à 7 rapports. Cette version se montre efficace pour faire baisser la consommation de 8% tout en optimisant la puissance et le couple de 240 Nm qui oeuvre sur l'accélération. En moins de 10 secondes, l'ARKANA atteint les 100 km/h en départ arrêté. En cycle mixte, ARKANA n'a consommé que 7,5 l/100km et pour ce qui est du respect de l'environnement (un point très important) le TCe 140ch affiche 131g d'émissions de CO2/km. En version 
hybride 1.6 E-Tech 145ch, il fait mieux côté consommation et propreté. Tant sur l'axe autoroutier que sur les petites routes, l'ARKANA offre une excellente tenue de route et un très bon confort. 

L'ARKANA est proposé en trois niveaux de finition : Zen, Intens et RS Line pour un prix allant de 29.700 € à 34.700 € (36.100 € en motorisation 1.6 E-Tech hybride RS Line)En choisissant la finition RS Line, vous bénéficiez des sièges électriques chauffants à l'avant, de la détection latérale d'obstacles, du kit carrosserie spécifique, de jantes 18 pouces et de la sellerie cuir. Le toit ouvrant est en option à 900 €, le régulateur de vitesse adaptatif avec le Stop & Go et l'aide au centrage dans la voie est aussi en option à 600 €. Ajoutez 900 € pour l'excellent système audio Bose.

Côté carrosserie, ARKANA est particulièrement élégant en noir mais on le préfère vraiment en coloris orangé, un magnifique Orange Valencia loin de passer inaperçu comme en témoignent ces personnes qui nous ont interpelés tout au long de notre parcours!

On aime:
- son allure sportive et ses lignes élégantes,
- son excellent rapport qualité/prix,
- son habitacle et son confort routier,
- ses équipements,
- le volume de son coffre.

On aurait aimé:
- plus de rangements à l'intérieur,
- une meilleure visibilité périphérique.

Renault attend beaucoup d'ARKANA pour relancer ses ventes et se refaire une place sur le segment C. Tous les atouts sont réunis! Réservez votre essai sans tarder.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article