Publié par Salamone Henry

Pour découvrir la capitale des Gaules, sa région et profiter de moments magiques tels que la Fête des Lumières, le Camping Indigo de Lyon est une alternative nature à l'offre hôtelière de la région, avec des hébergements conviviaux adaptés aux familles. À proximité de la ville, le Camping Indigo Lyon, ouvert toute l'année, permet de se reposer dans un cadre verdoyant. Le bar-restaurant, donnant sur une grande terrasse en bois, surplombe le parc et contribue avec le centre de vie, l'aire de jeux et les nombreux services, à la qualité du site.

La Fête des lumières
Dès 18h, les premiers petits lampions apparaissent aux fenêtres des Lyonnais, et à 20h, la ville entière est illuminée. Une grande partie de la population descend dans la rue pour profiter de la magie de cette fête. Des mises en lumière spectaculaires des principaux sites et monuments de Lyon sont effectuées. Cettefête attire chaque année des milliers de visiteurs. Du 8 au 11 décembre 2011
Plus d'infos sur  www.fetedeslumieres.lyon.fr

Où dormir
roulotte 1307460226815Mobile-homes, Roulottes ou Tentes Toile&Bois (de mars à août)... sont autant de propositions d'hébergements locatifs disponibles. 

- La roulotte en bois : un intérieur douillet avec toutes les commodités (salle d’eau, cuisine, 2 chambres, WC, chauffage) qui accueille jusqu’à 4 personnes.
A partir de 62€ la nuit.

m home 1307459576241- Le mobile-home : des habitations légères pour vivre son séjour “comme à la maison” mais plus simplement, avec une pièce principale, un coin cuisine équipée, salle d’eau, toilettes et une, deux ou trois chambres au choix. Des services tels que location d'un kit bébé, la location de draps et le forfait ménage en fin de séjour sont proposés à la carte. Capacité d'accueil jusqu'à 6 personnes.
À partir de 40 € / la nuit (1 chambre) ; de 57 € / la nuit (2 chambres) ou de 77 € (3 chambres).

Un bon plan :
- 30  % jusqu'au  23 mars 2012 pour tout séjour en locatif à partir de 7 nuits.

Renseignements et réservation sur www.camping-indigo.com

Commenter cet article