Publié par Reporter d'infos

0190000004874224-photo-jvc-gy-hmq10.jpg

La « JVC GY-HMQ10 » abrite un capteur CMOS rétro-exposé d'1/2 pouce à 8,3 millions de pixels et une puce de traitement JVC Falconbrid, de quoi filmer en 3840 x 2160 pixels en 24p, 50p ou 60p. Elle enregistre sur de simples cartes mémoires SDHC ou SDXC et au format standard H.264 avec un débit culminant à 144 Mbps.

Quatre emplacements munis d'autant de cartes de 32 Go permettent ainsi de tourner jusqu'à 2 heures. Quatre sorties HDMI en parallèle assurent quant à elles la diffusion du flux. Le capteur est surmonté d'un zoom 10 fois f2.8 dit « ultra haute résolution », bien qu'en pratique les vidéos exposées sur le stand montrent que le 4K atteint les limites d'objectifs relativement petits.

Certains détails des scènes n'étaient pas bien restitués en raison de problèmes de diffraction. En attendant des progrès sur le plan optique, les caméras cinématographiques et leurs encombrantes optiques ont donc un train d'avance sur ce plan là. La caméra 4K de JVC offre par ailleurs un viseur électronique couleur, un écran tactile LCD de 3,5 pouces et une poignée avec support pour microphone et deux entrées XLR avec alimentation phantom.

La caméra 4K « JVC GY-HMQ10 » sera commercialisée dès le mois de mars 2012 au prix public de 5000 dollars. Un tarif raisonnable comparé aux caméras de reportage Full HD existantes. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article