Publié par La rédaction

Occupé de septembre 1914 à mars 1917, le département de l'Oise sera ravagé par les combats de 1918.

 

À 45 minutes de Paris, ce territoire carrefour et le patrimoine historique, situés sur des axes de communication majeurs, lui confèrent un rôle stratégique.

 

2525867.jpg

 

Une double position lui permettant d’être le premier département à redevenir français avec comme grand symbole : la signature de l’armistice en forêt de Compiègne, le 11 novembre 1918.

 

676323076.jpgRappelez-vous : le 30 août 1914, l’Oise est envahie. Une Kommandantur installée à l’Hôtel de Ville de Noyon, des carrières souterraines à l’abri du front disséminées dans le Pays des Sources et Vallées, une clairière symbolique marquée à jamais par deux armistices…

 

100 ans après, pour comprendre ce conflit, l’Oise a développé des randonnées pédestres dans les pas des poilus et a protégé de nombreux lieux de souvenirs : mémorials, musées, cimetières militaires, monuments aux morts, mais aussi des sites atypiques méconnus : carrières, lavoirs, maisons… Un véritable patrimoine de mémoire apte à servir de témoignage entre les générations.

 

Rappelons que Loisirs TV met en tournage cette année et en 2014, une série consacrée à ce terrible conflit. Son titre : Voyage au coeur de l'Histoire.  Plus d'info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article