CÔTÉ LOISIRS NEWS

Spirit of France by Peugeot, un road-trip "504 / 508" en Franche-Comté

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

PEUGEOT nous a conviés à un périple exceptionnel sur ses terres Franc-Comtoises, un road-trip baptisé "Spirit of France". Il retrace l’histoire industrielle du groupe familial et la volonté de ses dirigeants de dévoiler sa grande structure patrimoniale auprès du grand public. Le point de départ est nécessairement celui de l'AVENTURE "Peugeot-Citroën-DS", à Sochaux, association créée en 1982 par Pierre Peugeot qui regroupe non seulement le célèbre Musée Peugeot (que nous vous ferons découvrir en images un peu plus loin), mais aussi l'Atelier de Restauration des voitures anciennes du groupe qui, depuis l'an dernier, a ouvert des portes aux collectionneurs de Peugeot et de Citroën qui souhaitent restaurer leurs voitures de collection ou encore obtenir un conseil. Sous la direction de Philippe Cornebois, nous découvrons le travail des mécaniciens, bénévoles retraités des usines PSA et eux-mêmes collectionneurs, collaborateurs salariés choisis pour leurs expertises, et jeunes apprentis formés sur le terrain. 

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Après cette première visite, nous prenons la route au volant des Peugeot 504 (une berline et deux V6 cabriolet et coupé) et des Peugeot 508 en finition GT Line avec la boîte EAT8 automatique : une berline 2.0 diesel de 180 ch, et deux breaks 1.6 turbo de 180 ch et 225 ch. Saga Peugeot oblige, laissez-nous nous attarder sur les 504 de collection superbement restaurées à l'ATELIER.

La première "classic" mise à notre disposition pour arpenter les petites routes du Doubs est la 504 GL Berline de 1974, témoin de la montée en gamme des modèles de 1,3 litre à 1,8 litre, puis 2 litres. Elle s'inscrit dans le sillage technique de la 404, à l'exception de sa suspension à 4 roues indépendantes - inédite chez Peugeot sur une propulsion - pour un comportement routier optimal. Cette berline blanche, avec son intérieur en velours bleu, est dotée d'une boîte manuelle à 4 rapports.

La seconde "vintage" est un coupé 504 de 1972, lancé six mois après la berline, comme le cabriolet. Le talent de Pininfarina a fait de ces voitures de très séduisants modèles marqués par l'élégance italienne. Sous le capot, on découvre un 4 cylindres à injection 1796 cm3 pour une puissance de 97 ch, associé à une boîte de vitesses à 4 rapports. Il est donné pour atteindre une vitesse maximale de 175 km/h. Ce modèle a été restauré avec une couleur de carrosserie vert d'eau.

Pour terminer et ce fut notre coup de coeur : la 504 Cabriolet V6 de 1977 et sa carrosserie "ciel" en harmonie avec son intérieur "chic" en cuir cognac.
A partir de 1974, le cabriolet était proposé avec un moteur 6 cylindres en V à carburateur de 2 664 cm3, d'une puissance de 135 ch, associé à boîte de vitesses à 4 rapports. Attention: roues arrières motrices donc pas vraiment à l'aise sur terrain glissant! En revanche, sa vitesse maximum est donnée à 186 km/h.
La 504 fut produite de 1968 à 2005 en 3 713 356 exemplaires, dont 2 644 326 berlines, 26 476 coupés mais seulement 8 185 cabriolets.

L'itinéraire arpente de jolies routes de campagne sur une dizaine de kilomètres pour atteindre le village d'Hérimoncourt où Peugeot implanta sa première usine en 1833. A cette époque, l'activité se résumait au travail de l'acier, de la fabrication d'outils et des moulins à poivre et à café. En 1889, le premier véhicule automobile Peugeot voit le jour, sous l’impulsion d’Armand Peugeot. Dès 1900, l'entreprise employait plus de 1000 personnes. Pendant la guerre, Peugeot y fabriquait des munitions pour l'armée... Le site historique d'Hérimoncourt fut utilisé jusque dans les années 60 pour produire  de l'outillage électrique. Aujourd'hui, il abrite le Centre des Archives PEUGEOT piloté par Hervé Charpentier qui a toujours baigné dans l'univers Peugeot. C'est un lieu incroyable. Ce bâtiment de 15000 m2 regroupe tous les documents liés aux marques du groupe (dont Simca et Panhard) : photographies, plans d'usines, dessins, fiches techniques de toutes les voitures produites depuis la Type 2 de 1890, films et autres publicités sont méticuleusement répertoriés. Si on se lance dans les données chiffrées... elles donnent rapidement le vertige: 30 000 vidéos, 1,5 million de plans, 4,5 millions de photographies, 5 km de documents papier, 40 000 dessins de styles, et 25 000 affiches.  Parmi quelques documents, on retrouve la lettre de Levassor à Daimler qui évoque leurs échanges avec Armand Peugeot et René Panhard à propos du moteur à explosion... une sacrée invention tout de même!

Pour clôturer la visite, nous poussons les portes de La Réserve où plus de 500 véhicules de toutes les époques et de tous les genres sont stockés : voitures de rallye, anciennes fourgonnettes, véhicules d’intervention, concepts-cars, véhicules blindés à l'instar de la Peugeot 605 Limousine du Président Mitterand, voitures utilisées pour les tournages de films comme la 406 de Taxi 2 (2000), etc. Vous l'avez bien compris, tout le savoir-faire de Peugeot en matière de construction automobile est ici conservé pour ce musée sans cesse alimenté.

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Entreprise du patrimoine vivant, également estampillé du label "Made-in-Chez-Nous" dont le Conseil Général du Doubs est l'un des partenaires majeurs, le Fort Saint-Antoine fut l'une des étapes de notre road-trip en Peugeot 504 et 508 à quelques kilomètres de la station de ski de Métabief. Dans cet ancien fort militaire édifié entre 1879 et 1882 sont affinées quelques 100 000 meules de Conté. On doit cette reconversion à un certain Marcel Petite qui a compris que l'ambiance naturelle de grotte naturelle (l'édifice étant aux trois quart enterré) avec sa température de 8° et son taux d'humidité proche de 90% était idéale pour affiner les fromages.

Le Fort Saint Antoine est un lieu que nous connaissons bien à Côté Loisirs pour y avoir réalisé plusieurs reportages donc un dernier en juillet 2018...

Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur

Crédit Photos : Corinne Préteur

Notre périple nous guide pour une avant-dernière étape à une centaine de kilomètres au sud ouest de Sochaux pour découvrir le site de Peugeot Saveurs à Quingey.

Depuis plus de deux siècles, Peugeot imagine et conçoit des objets du quotidien liés à l'art de la table : fabrication de couteaux mais surtout des moulins à café. Estampillé du prestigieux label "Entreprise du Patrimoine Vivant", le savoir-faire Peugeot est largement reconnu dans l'artisanat et l'industrie d'excellence. Le site de production de Peugeot Saveurs SNC emploie 164 personnes.

Y sont fabriqués les célèbres moulins à poivre mais aussi les machines-outils, sans oublier les plats en céramique, les couteaux mais aussi les objets liés à l'univers du vin tels que les tire-bouchons, les carafes, etc. Nous aurons l'occasion de vous en reparler dans un prochain article.

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur
Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Crédit Photos : Nicolas Zwickel & Corinne Préteur

Fin du road trip et retour à l'Aventure Peugeot pour cette fois visiter le célèbre Musée de l'Aventure Peugeot ouvert en 1988 à Sochaux, berceau du groupe. Il présente sur 7 000 m2 d'exposition, deux siècles d'une histoire industrielle dans le Pays de Montbéliard et dans le monde, de 1810 à nos jours. L’histoire de Sochaux, c’est avant tout celle de quelques modèles remarquables dont les légendaires 201, 203, 403, 404 et 504...

La collection ne compte pas moins de 130 voitures, 50 cycles et motos, et plus de 500 objets estampillés Peugeot parmi lesquels outils, articles ménagers et de mode. Ils sont dévoilés et mis en scène au rythme des expositions permanentes ou temporaires. Le Musée de l’Aventure Peugeot avec ses animations, sa boutique, sa brasserie est un lieu-phare pour tous les aficionados de la marque au lion. C'est un incontournable de la culture industrielle de Franche-Comté.

Vous pourrez le visiter librement ou avec un guide ou encore un audioguide. Plus d'informations sur le site https://www.museepeugeot.com/

Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur
Crédit Photos : Corinne Préteur

Crédit Photos : Corinne Préteur

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article